Le La Les L’ #2

Mon vrac à moi.

L’absence. Pas facile de revenir ici ces derniers temps. Mais le moral remonte et l’envie d’écrire se fait de nouveau ressentir. L’air devient moins  opaque.

Le petit château de carte branlant que je construit petit à petit depuis que je suis seule avec Poupon s’est complètement effondré après les attentats. Et il était pas bien costaud ce château. Il a fallu ramasser chaque carte, une à une, la main tremblante et tout remettre dans le bon ordre. A peu près pareil mais en changeant quelques cartes de place pour qu’il tienne mieux.

 

Les conversations avec Poupon. Voila enfin l’age des histoires délirantes d’enfants. J’attendais ça avec impatiente! C’était clairement ma principale motivation pour en avoir un. Imaginez vous asseoir pendant quelques minutes devant une toute petite personne qui vous raconte des histoires mieux qu’un adulte sous LSD.

« MAMANNNN? Attends, moi j’ai quelque chose à te dire. Et bah alors mon papa, alors mon papa, tu vois mon papa, il a, non ma grand mère, elle a prit de la colle et elle m’a mit sur la bouche, alors du coup ma bouche était collée, et et et et et et et et et et parce que moi j’ai mangé un enfant alors j’ai un gros bidon parce que le loup il avait faim. Et puis après, alors après, après, après le trou il a fait dodo parce que que que que que que que que que HAHAHAHAHAHA c’était trop rigolo! Et puis, et puis mon doudou il a sauté et et et tu vois c’est une bêtise parce que que mon papa il fait grousklmnezhfsd avec sa bouche HAHAHAHA et ma mamie elle a dit que, et bah, bah, bah, bah, bah après c’est pas grave! »

Vous venez d’assister à un bref résumé de ces histoires qu’elle me raconte le soir après avoir été déjà couchée, quand elle me rappelle en hurlant parce qu’elle a quelque chose à me dire.

Juste pour être clair, non sa grand mère ne lui a jamais collée la bouche et bien sur que non, elle n’a jamais mangé un enfant. Juste Parce que c’est trop gros selon elle.

 

La série Outlander. Pendant ce mois un peu difficile, j’ai trouvé beaucoup de réconfort en la série OUTLANDER.

Ça parle de quoi? Une infirmière anglaise qui part en voyage de noce à la fin de la seconde guerre mondiale, se retrouve parachuté en 1743 au même endroit. Elle est inévitablement mêlée à des histoires de clans et surtout (ceci n’est pas un spoil) son cœur fini par être partager entre un bel étalon en 1945 et un bel étalon en 1743. Culcul me direz vous? Tout à fait mais pas que!

Pourquoi? Parce que oui c’est un peu gnagnan mais aussi un peu sanglant mais moins que Game Of Throne, un peu fantastique mais pas omniprésent et parce que surtout ça se passe en Ecosse dans les Highlands. Pardon? Le sexe? Oui il y a pas mal de sexe mais toujours avec passion ce qui n’enlève rien au charme de cette série.

Bon en fait laissez tomber tout ce que je viens de dire, la seule vraie raison c’est lui et son kilt:

Outlander 2014
Outlander 2014

Bon visionnage 🙂

 

Le sapin de Noël. Mon autre réconfort fut de me dire que nous arrivions bientôt à la fin décembre et son festival de repas, de cadeaux et de chocolat! Et surtout, je pouvais enfin mettre un sapin chez moi et avoir une raison de rajouter des guirlandes lumineuses à mon salon. Ce que je me suis empressée de faire!

N’est t’il pas magnifique avec son album photo Hello Kitty intégré et son jouet Mc Do Hello Kitty arrivé la par magie? (photo de couverture)

Je garde donc ce joli sapin au minimum un mois tous les ans. Franchement, en vrai j’aimerai le garder toute l’année tellement ça fait tout de suite bien dans un salon. C’est convivial, coloré, chaleureux. On a envie de passer tout l’hiver à coté avec en fond un des albums de Noël d’Ella Fitzgerald et la vidéo youtube du feu de cheminée sur son écran.

Allez chiche?

 

 

 

La bouffée d’air

Ce weekend, j’ai eu la chance de pouvoir partir chez les parents de mon adorable voisine, mon couteau Suisse, pour prendre l’air. Le besoin de m’éloigner pour pouvoir reprendre mon souffle était devenu vitale. Et pour elle aussi. Reprendre nos marques dans ce quartier graffé par une tragédie c’est pas évident. Témoin ou pas, c’est dans l’atmosphère. Ça rentre dans les tripes. C’est comme quand quelqu’un dérange ta chambre, redispose bien après en prenant soin de tout remettre à sa place mais c’est trop tard, ça sent le dérangement. Bah notre quartier c’est un peu ça maintenant. Y a quelque chose qui a changé de place et ça va être dur de bien le remettre.

Du coup, sur un coup de tête on s’est barrées, nos filles sous le bras. Pas très loin en Seine et Marne mais juste assez pour que l’air revienne et que nos cœurs oublient un peu.

Y avait le poêle, le chien et les chats. Le café sous le bruit de la pluie qui rebondit sur la véranda. Les bons repas, les parents sympas, nos jolies poupées et ma super copine. Tout pour passer un bon moment et penser à autre chose. Et ce fut le cas! Nous nous sommes même surprise toutes les deux de ne pas y avoir pensé pendant au moins deux heures… C’est fou non?

20151122_121646[1]

On a zoné, on a fouiné chez NOZ (je connaissais pas mais purée c’est génial !!! Rien que pour ce genre de magasins pas cher, je veux vivre à la campagne!), on a bu, un peu, on a parlé, beaucoup comme d’hab mais pas assez comme on aurait voulu. Mais c’est pas grave, je monterais deux étages cette semaine pour un bon verre de vin et quelques cigarettes.

Pleins de petites choses réconfortantes et justes assez pour me redonner envie d’écrire un peu par ici. En fait c’est faux, c’est pas l’envie qui m’en manque. C’est juste qu’après ce vendredi 13, j’ai un peu de mal à penser à des articles cool à écrire. J’ai pas super envie d’être drôle mais j’ai pas envie d’être déprimante non plus alors je préfère ne rien écrire et attendre un peu.

Je sais « la vie continue » et je la mets très bien en pratique cette phrase qu’on entends partout ces derniers jours et qui, en vrai, commence à me sortir par le cul. Mais je sais que je ne suis pas la seule à sentir ce truc malsain planer au dessus de ma tête. Un tout petit nuage gris avec des grêlons prêt à sortir, comme si on avait perdu quelqu’un de proche (ce qui est le cas pour beaucoup). Et cette sensation, j’ai pas envie de la laisser s’emparer de moi mais j’ai aussi envie de la laisser s’exprimer et d’arrêter de la renier. Parce que c’est la que ça devient incontrôlable.

En vrai, j’ai peur. J’ai super peur. Et j’ai pas envie d’avoir peur de cette peur. Alors je continue tranquillou mon chemin avec elle à mes côtés pour l’instant. Je l’apprivoiserais, je ne suis pas très forte à ça mais je vais apprendre. Parce que si ça doit dégénérer, peut être que ce sera ma force et non ma faiblesse.

 

 

 

 

 

La France est belle sous le sang

Ça fait trois jours que je veux écrire. Expulser ce que je ressens. Trois jours que je sais plus vraiment comment tout aligner sur une page blanche. Ça se mélange, part dans un sens et dans un autre pour revenir. Je pense ça je pense ci et puis finalement fuck je m en fou si ça a déjà été dit. Je dois parler de ça sinon je ne pourrais plus jamais écrire ici. Ça sera brouillon mais de toute façon, on est tous un peu dans le flou.
Depuis samedi, je lis ces témoignages bouleversants qui me jettent des torrents de larmes. Je vois des mots, toujours les mêmes mots.

Horreur, carnage, peur, mort, sang, terrorisme, boucherie, concert, mort, attentats, vie, mort.

J ai envie de pleurer et puis non la vie continue. Ça va s arranger hein? Mais c est quand même bien la merde la, non?
Et puis pourquoi je pense ça alors que ça arrive tous les jours autre part et que c est le quotidien de milliers d enfants, de familles, d’amis et de gens qui se font trucider en allant acheter du pain. Mais purée c était quand même vachement proche de nous la hein!?
Je commence cet article dans le métro parce qu il faut que ça sorte. J ai une place assise, ce qui n arrive jamais dans cette ligne toujours bondée. Oberkampf est fermée par « sécurité » et dans 2 stations je descend à Charonne. Je vais passer en mode course a pied devant ce fameux café « La belle équipe » qui sera noir de monde, de bougies et de fleurs. Toutes ces fleurs et ces bougies, ça en deviendrait presque beau…

Et puis j’irais récupérer Poupon quelques mètres plus loin et je la serrerais dans mes bras, plus fort que d’habitude. Et puis on marchera tranquillement pour rejoindre notre doux foyer. Ce foyer qui se trouve dans un quartier qui ne nous appartient plus vraiment. Qu’il faudra se réapproprier en essayant de faire confiance à la vie. Et en nous. Surtout en nous.

Ce café, je passe tous les jours devant et le soir quand je courrais pour réussir à récupérer ma fille avant la fermeture de l’école, je regardais tout ces gens en terrasse en les enviant parce que, purée quelle loose ce soir c’est le bain, et je dois faire à manger, et je veux juste me reposer et je peux pas sortir comme je veux car je suis seule. Et puis il à l’air sympa faudrait que je le teste mais quand? J’ai pas le temps de toute façon! Aujourd’hui je regarde cet endroit et je pense à toutes ces personnes qui sont plus là et je me dis que j’ai de la chance de pouvoir encore me plaindre de ça.

J’avais envie d’écrire et en même temps non car j’avais peur que ce soit trop pathétique ou carrément égoïste de parler de quelque chose que j’ai pas vécu directement. C’est comme s’approprier un drame pour avoir quelque chose de plus dans sa vie pour s’apitoyer sur son sort. Mais finalement, indirectement nous l’avons vécu. Cela nous touche car ce sont des gens comme nous. On est bercés par les guerres et les attentats d’autres pays depuis tellement d’années qu’on fait même plus attention et qu’on ne se rend même plus compte à quel point des gens souffrent. Il faut que ça arrive chez nous pour qu’on se dise « ah ouai quand même c’est bouleversant toutes ces vies qui s’effacent d’un coup comme ça sous le coup des armes de guerres ».

La France est belle sous le sang parce qu’elle se rassemble. Elle est moins frileuse que le reste du temps. Elle fait des gros doigts à ces personnes qui veulent qu’on pense comme eux. Mais n’est ce pas triste qu’elle est besoin d’être meurtrie pour être unie? Et pour combien de temps?

La fête des trois ans !

Vous vous souvenez, il y a un mois, nous fêtions les trois ans de Poupon! Que nous avons aussi fêté avec toute la famille! Je ne vous en ai pas parlé? Un peu lente à raconter des trucs la fille! Et oh, ça va, j’ai toujours des proches qui attendent le faire part de naissance de Poupon….. Désolé je ne connais pas le mot honte.

Bon j’aime beaucoup l’idée de faire des anniversaires à thèmes, surtout quand l’enfant à moins de 4 ans et qu’il ne peut pas encore choisir celui qu’il souhaite. Genre la Reine des neige ou Hello Kitty…. Je ne juge surtout pas les parents qui ont choisis ces thèmes pour leurs enfants en bas age mais il est vrai que je profite de pouvoir faire ce que je veux pour reculer le moment ou tous ces « héros » vont polluer sa chambre pendant de nombreuses années. Et puis oui je ne peux pas juger, j’ai déjà chanté Libérée, délivrée avec ma fille. Plusieurs fois oui. CHUT !!!!

J’ai donc choisis un thème SUPER original pour son anniversaire. Les étoiles. Quoi vous avez déjà vu ça sur Pinterest? Pas possible je ne vous crois pas!

IMG_5519

Ah oui j’ai oublié de vous dire qu’hormis le fait d’aimer l’idée des thèmes d’anniversaire, je suis absolument nulle quand il s’agit d’organiser ce genre d’événement personnel! Tant au niveau financier qu’au niveau du temps pour le faire! Donc je fais généralement tout au dernier moment, je panique, je me fout la pression et je bâcle! C’est un peu ma grande spécialité….

J’ai donc pris des trucs par ci par la et je me suis dis qu’au final, le plus important, c’était d’être tous ensemble en famille!

Voici les boutiques en ligne mégacool où j’ai chopé la plupart de la déco:

http://www.mysweetboutique.fr/

http://www.mylittleday.fr/

Et pour ce qui est des petits biscuits et sucreries trop mimi, j’ai trouvé tout ça dans THE boutique où je vais quand je cherche quelque chose mais surtout quand je ne cherche rien, j’ai nommé:

http://www.hema.fr/

J’ai le malheur d’en avoir un à moins de 5 min à pied de chez moi. Comprenez vous mon problème de panier percé? Je vis à coté d’une des rues les plus commerçantes de Paris !!!!

Passons au cadeaux. Des gros, des petits, des tout mous, des poilus, l’enfant est souvent gâté! Trop? J’avais un peu orienté les membres de ma famille perdus et pour le reste, j’adore les surprises je ne suis donc pas du genre à imposer. Le seul HIC c’est que Poupon savait qu’elle aurait une trottinette par son papou et sa mamie (mes parents). Elle a donc passé tous les cadeaux en mode « non c’est pas ça la trottinette » pour vite arriver au cadeau ULTIME.

Allez comme je suis super adorable et que Noël approche, voici un aperçu des cadeaux que mon Poupon a reçu:

loulou

Y a eu aussi trois livres de P’tit Loup que j’adore, des bagues, un serre-tête et un joli petit sac en bandoulière en moumoutte bleu foncé!

IMG_5587

Je vous fais bientôt la liste de noël de Poupon!

Bonne fin de mercredi ! 🙂

Le La Les L’ #1

Mon vrac à moi.

Le temps qui passe beaucoup trop vite et qui laisse le temps de rien. Entre le travail et les taches quotidiennes, j’ai l’impression que je profite pas assez de ma fille comme il faudrait. Le week end il faut faire tout ce qu’on a pas le temps de faire la semaine et c’est horrible parce que quand elle me dit « tu joues avec moi? », je suis entre milles trucs, et la je me dis que je suis à coté d’elle mais pas vraiment AVEC elle. Il faut que je me pose, que je prenne le temps, que je m’arrête dans ma course et c’est ça le plus dur. S’arrêter dans sa course et avoir peur de ne jamais redémarrer. De tout plaquer et de rester la, avec elle, toute la vie à rigoler, à se raconter des histoires. A la regarder s’émerveiller d’un rien avec ses grands yeux bleus. Et la peut être que le temps freinerait un peu non?

IMG_5656

La Bande dessiné. Depuis quelques temps, je m’initie un peu à la BD. Oui plus jeune, je me plantais régulièrement Mafalda et Gaston Lagaffe en intraveineuse ainsi que le grand duduche alors que je comprenais pas la moitié mais depuis c’est le néant. J’ai essayé les mangas, un peu, que j’aime bien mais sans grande passion et puis quelqu’un m’a fait découvrir Daniel Clowes, il y deux ans et depuis je tente d’en emprunter à droite à gauche et de découvrir d’autres auteurs. Si vous aimez les artistes engagés et les trucs un peu trash, je vous conseille fortement de lire les BD du duo de Cha et El Diablo. C’est drôle, c’est cru, c’est décalé et c’est putain de bien dessiné! J’ai lu Pizza Road trip et Un homme de gout Tome 1 et je ne peux que vous dire de foncer!!! Âmes sensibles d’abstenir par contre….

Couv_224880

Les maladies qui vont qui viennent. Poupon a été chez la nounou pendant 2 ans et demi avant de rentrer à l’école. Elle n’a donc jamais connu la joie de la vie en communauté et toutes les maladies qui vont avec. D’ailleurs, elle n’a quasiment jamais été malade depuis sa naissance! Je me tape donc depuis la rentrée un bon petit florilège de rhino-pharyngite, gastro, rhumes et otites. Genre sos médecin un samedi soir à 23h, ça j’avais jamais testé encore! Pour moi oui, fragile comme je suis, mais pour elle jamais! J’ai donc découvert avec, le supplice de la voir souffrir sans rien pouvoir faire. Je voulais juste aspirer sa souffrance par mes pores et subir à sa place la douleur qu’elle éprouvait. Tout va beaucoup mieux depuis et elle a pété la forme tout le dimanche malgré une nuit de merde. Alors que moi j’étais comme un gros déchet perdu hors de sa poubelle.

L’Automne. Ses feuilles mortes, ses tons orangés, marrons et jaunes. Je sais pas vous mais moi, c’est une de mes saisons préférée! Avec l’été, le printemps et même l’hiver! Je peux pas choisir, je les aime toutes pour une raison ou pour une autre. Mais l’automne a ce truc particulier, cette lumière à la fois déprimante et entêtante. Comme une chanson d’amour trop triste mais qu’on peut pas s’empêcher d’écouter. C’est l’approche de Noël et de toutes les décorations qui vont avec, y a des feuilles a balayer partout avec ses pieds, il commence à faire froid mais pas encore trop et surtout, maintenant, c’est la saison de la naissance de Jeanne. Bon ok, c’est peut être ma saison préférée finalement.

Bonne fin de dimanche et bon courage pour demain!

20151108_131024

20151108_131058