La lettre à mes voisins (et surement les vôtres aussi, parents)

12466171_10153252542841717_7859582030074800101_o

 

Chers voisins,

comme vous l’aurez compris depuis maintenant plus de trois ans. J’ai un enfant. Une petite fille extra qui rigole aussi fort qu’elle pleure. Oui elle pleure, parfois, souvent, la nuit, le jour, le matin, tôt. Beaucoup trop tôt pour vous, pour moi.

J’aimerai beaucoup la faire taire, voyez vous. Il est vrai que cela n’est pas très plaisant d’entendre un enfant hurler à la mort. Je conçois aussi que cela puisse paraître flippant quand on ne connait pas la raison. J’approuve le fait que vous en ayez marre et que vous ayez envie de nous empaler, ma fille et moi, quand vous nous croisez dans la cour. Je sais tout ça car j’ai aussi été une personne sans enfant. Un être devant me gérer seulement moi et pas une autre petite personne qui, si elle n’avait pas l’excuse d’être un enfant, pourrait être considéré comme ayant un trouble de la personnalité multiple.

Par exemple hier matin, vous avez du l’entendre hurler à en crever MES tympans. Taper sur le sol avec ses pieds et crier comme si on l’égorgeait. Non je n’ai pas fait preuve de négligence en oubliant de lui donner son petit déjeuner, non je n’ai pas failli à mon rôle de mère en oubliant de lui dire bonjour et de lui faire un bisous et non je ne lui ai pas fait de croche pieds pour qu’elle se ramasse la gueule par terre et pleure. J’avais seulement replié mon lit en mode canapé. Oui, vous avez bien lu.

Hier soir, encore, je l’ai laissé crier pendant un quart d’heure « JE VEUX LE PYJAMA » !!! non pas parce que j’avais omis de lui mettre le sien, de pyjama, mais parce qu’elle voulait absolument en mettre un à sa poupée avec qui elle dormait.

Voyez vous comme il est facile de faire des amalgames et de s’imaginer le pire?

Parfois je crie. Oui! Et quoi? Cela ne fait pas pour autant de moi une mauvaise mère non? Quand on répète 10 fois qu’on ne va pas regarder Shrek le matin un jour d’école et que l’enfant ne comprend pas, même en lui expliquant, ça sort comment la 11ème fois? En criant je vous le donne dans le mille !

Et puis vous n’avez vraiment pas de chance, en ce moment elle est un peu malade du coup elle entend rien quand je lui parle (confidence pour confidence, je pense qu’elle en abuse parfois) du coup quand elle est dans la chambre et moi dans le salon, je comprend que ce ne doit pas être de tout repos chez vous la haut entre les KEKIYA ???? et les « NON LE CHAT N’EST PAS SOUS TON LIT IL EST DANS MES BRAS!!! », « KEKIYA???? » « NON LE CHAT N’EST PAS SOUS TON OH PUIS CROTTE !!!!! ».

Mais le plus gros problème, je le sais, c’est quand elle hurle la nuit. Fort, très fort. Vous n’avez pas de bol, mes chers voisins, ma fille fait des terreurs nocturnes. C’est très dérangeant effectivement. Ça vous empêche de dormir et vous n’avez rien demandé! Mais comme dirait mon amie, voisine (la seule et l’unique), mon couteau Suisse, la première personne que ça emmerde, c’est ma fille, puis moi et enfin vous.

J’ai bien pensé à l’étouffer sous son oreiller afin que votre sommeil soit préservé. Ou même à l’enfermer dans la salle de bain pour la nuit, pour qu’elle ne se trouve pas au dessus de votre chambre. Mais voyez vous, je ne pense pas que ces techniques soient approuvées et puis surtout, ma relation avec ma fille en pâtirait. Donc au lieu de ça, je reste près d’elle en attendant que la crise passe. Je fais attention à ce qu’elle ne tombe pas de son lit en convulsant d’effroi et je lui remets sa tototte dans la bouche à la fin, le doudou au creux du cou et lui dépose un gros bisous sur son front.

Alors voyez vous, quand vous hurler dans les escaliers « non mais c’est pas bientôt fini ce bordel????? » alors que j’essaie d’éduquer ma fille en ne cédant pas à tout ses caprices et que non je ne la porterai pas dans l’escalier parce que j’ai plein de sacs et une trottinette. Quand vous tapez violemment contre votre sol, MON plafond, la nuit alors qu’elle a fait un cauchemar et que cela la tétanise encore plus. Je ne peux pas cautionner. Je ne peux pas accepter. Je trouve cela injuste et ça me fait beaucoup de peine. Pour ma fille d’abord, et pour moi qui doit maintenant faire attention à mes moindres faits et gestes pour ne pas vous froissez et pour ne pas que vous pensiez que je suis une mauvaise mère. Parce que oui je doute de moi parfois. Comme tout bon parent. Et j’aimerai que votre humanité prenne le pas sur votre énervement quand vous décidez de vous en prendre à ma vie privée et l’éducation que j’essaie d’inculquer à mon Poupon. Parce qu’un jour peut être, vous serez à ma place, une de vos amies sera à ma place et vous vous rendrez compte qu’on ne peut pas juger un parent par ce qu’on entend au travers d’une cloison.

On ne peut pas détester quelqu’un parce que son enfant fait du bruit, vit, rit à en pleurer. Comme je ne peux pas vous détester de marcher avec vos talons le soir avant de sortir pour vous faire belle et vous mirer alors que ma fille vient de s’endormir. Je ne peux pas vous en vouloir parce que vous avez décider de mettre de la musique à fond et de danser à en perdre la raison un samedi après midi pendant la sieste de mon poupon. Je ne peux pas non plus vous haïr parce que vous faites des rénovations dans votre appartement un mercredi alors que la prunelle de mon cœur joue tranquillement avec sa mamie. Je ne peux pas vous en vouloir quand vous faites l’amour et que votre lit rebondit sur votre plancher au dessus de la chambre de mon bébé.

Je ne peux pas vous en vouloir de vivre. Alors je vous prie de faire de même. Le monde n’en sera que plus doux et ma vie aussi.

Je vous remercie par avance.

Cordialement votre.

PS à mes lecteurs: Putain que ça fait du bien de poser ça la ! Et vous, vous en avez après qui? Lachez vous ici!!!!!

 

L’année 2016 et ses bonnes résolutions

Belle, bonne, joyeuse, tendre, douce, volcanique, pétillante année 2016 à tous !!!

Il y a maintenant 3 ans, je prenais de bonnes mauvaises résolutions pour la nouvelle année. J’étais rebelle, nouvelle maman et je vivais h24 avec mon poupon. Tout ceci faisant que, les bonnes résolutions, je m’en contrefichais pas mal puisque j’avais tout ce que j’avais toujours voulu avoir, un bébé.

Mais les choses ont bien changés ici, j’ai un peu mûris (même si quand on se trouve dans la même pièce avec ma fille, j’ai du mal à me dire que c’est moi l’adulte) et j’ai donc plein d’envies, plein d’espoir en la vie et quoi de mieux que la nouvelle année pour vous les faire partager.

Je rangerai ces résolutions en trois catégories plus ou moins réalisable:

LAMEREFLEMARDE, TU PEUX TE L’ACCROCHER DERRIÈRE L’OREILLE TA RÉSOLUTION:

  • Réaliser un film dans lequel, je chante parfaitement bien, je joue comme une déesse et j’ai le talent de réalisateur de Xavier Dolan, Jean Pierre Jeunet et Hitchcock réunis
  • Ravoir 14 ans à nouveau et me défoncer le cul en cours pour pouvoir rentrer en seconde S et devenir Architecte
  • Me réincarner en une femme de 20 ans à la fin des années 70 pour pouvoir kiffer un concert de Joy Division en live
  • Dépasser le 85A sans passer par la chirurgie esthétique
  • Garder une paire de chaussette complète plus d’un lavage

LAMEREFLEMARDE,C’EST PAS COMPLÈTEMENT IRRÉALISABLE MAIS FAUDRAIT BOUGER TON CUL T’AS PLUS 20 ANS:

  • Tout plaquer et devenir psycho pour être payé à écouter les gens
  • Partir faire le tour de la Scandinavie avec ma fille
  • Rentrer dans une école de danse, chant et comédie à la FAME
  • Et du coup devenir une vraie actrice et jouer autant de rôle qu’il y a de personnes dans ma tête
  • Arrêter d’être un livre ouvert et devenir mystérieuse genre comme Eva Green
  • Parler moins fort, devenir docile, me tenir droite et devenir une vraie femme comme quand nos mamans avaient notre âge
  • Repasser mes vêtements (haha non je déconne)

LAMEREFLEMARDE, VOILA QUI EST PLUS RAISONNABLE:

  • Avoir les ongles écaillés moins de 6 jours par semaine
  • Regarder moins de séries, lire plus de livres et écrire jusqu’à plus avoir d’idées
  • Jeter, jeter et encore jeter (Merci le livre de Marie Kondo –> la)
  • Venir à bout des poux !!!!!! Ou trouver un singe domestique qui nous les enlèvent régulièrement
  • Arrêter de fumer bordel de M**** !!!!
  • Continuer de ne plus crier sur ma fille. C’est en bonne voie et j’observe la grande différence de jours en jours. Notre vie est devenue rigolade, respect et joie de vivre et je n’exagère presque pas!
  • Me lever plus tôt le matin et avoir le temps de prendre son temps (coucou Mélanie Laurent), de déjeuner chez moi et de sortir de ma maison sans avoir l’impression d’avoir ma culotte par dessus mon pantalon
  • Continuer à voir ma psy pour enfin venir à bout de ses crises d’angoisses/panique
  • M’investir. Ne pas lâcher et aller au bout des choses quelles qu’elles soient
  • Aimer, caliner, bisouter, protéger, éduquer, faire rêver mon Poupon plus fort encore
  • Et puis faire tout ce qu’il faut pour continuer à être heureuse malgré la fatigue et la peur de trop ou pas assez

Et vous? C’est quoi les résolutions que vous arriverez à peine à tenir?

 

Photo de couverture trouvé ici

Les nouvelles d’avant Noël

image

Complètement absente. Oui je suis complètement absente ces derniers temps! Avez vous oublié le titre de mon blog?

Je voulais écrire pleins d articles et puis POUF les vacances sont arrivées!
Alors je profite chez mes parents avec ma fille pour rien faire et manger sans passer par la cuisine (coucou maman! 🙂 ) et la semaine prochaine je suis travailfree et surtout CHILDFREE!!!! Non je ne suis pas une mère indigne, je suis juste humaine! Je vais donc faire les choses que je préfère: dormir, sortir, regarder des films et des séries, dormir, lire et dormir!

Poupon est super excitée à l’idée de rencontrer le père Noël! Bon elle sait plus très bien comment il vient car au journal de 13h, et bien le père Noël, en Laponie, il fait sa distribution en camionnette!! J ai hâte de voir sa tête quand elle apprendra qu elle la raté. Il vaut mieux parce qu elle aurait pu le vexer à vie en disant qu il a un gros bébé dans son ventre comme elle a pu le dire à mon oncle adoré hier!

L effet vacances de Noël me donne le droit à pleins de calinsbisous ce qui était plutôt rare ces derniers temps.
« Bonne nuit mon amour
– Non maman je veux PAS de calinsbisous!!!! » accompagné de mains qui cachent son visage l air dégoûtée.
Je crois donc de nouveau à la magie de Noël et aux miracles!

Promis à la rentrée je reviens avec pleins d articles! Je vous jure j ai déjà prévu pleins de sujets et commencé pleins de brouillons! 🙂

En attendant je profite d un bon moment de glande sur canape pour vous souhaiter un bon reveillon et une belle journée de Noël et de kiffer avec votre famille ou vos amis ou bien seul mais surtout avec plein de bonne bouffe et du chocolat !
Et de l amooooour! Car c est le plus important non?

Le La Les L’ #2

Mon vrac à moi.

L’absence. Pas facile de revenir ici ces derniers temps. Mais le moral remonte et l’envie d’écrire se fait de nouveau ressentir. L’air devient moins  opaque.

Le petit château de carte branlant que je construit petit à petit depuis que je suis seule avec Poupon s’est complètement effondré après les attentats. Et il était pas bien costaud ce château. Il a fallu ramasser chaque carte, une à une, la main tremblante et tout remettre dans le bon ordre. A peu près pareil mais en changeant quelques cartes de place pour qu’il tienne mieux.

 

Les conversations avec Poupon. Voila enfin l’age des histoires délirantes d’enfants. J’attendais ça avec impatiente! C’était clairement ma principale motivation pour en avoir un. Imaginez vous asseoir pendant quelques minutes devant une toute petite personne qui vous raconte des histoires mieux qu’un adulte sous LSD.

« MAMANNNN? Attends, moi j’ai quelque chose à te dire. Et bah alors mon papa, alors mon papa, tu vois mon papa, il a, non ma grand mère, elle a prit de la colle et elle m’a mit sur la bouche, alors du coup ma bouche était collée, et et et et et et et et et et parce que moi j’ai mangé un enfant alors j’ai un gros bidon parce que le loup il avait faim. Et puis après, alors après, après, après le trou il a fait dodo parce que que que que que que que que que HAHAHAHAHAHA c’était trop rigolo! Et puis, et puis mon doudou il a sauté et et et tu vois c’est une bêtise parce que que mon papa il fait grousklmnezhfsd avec sa bouche HAHAHAHA et ma mamie elle a dit que, et bah, bah, bah, bah, bah après c’est pas grave! »

Vous venez d’assister à un bref résumé de ces histoires qu’elle me raconte le soir après avoir été déjà couchée, quand elle me rappelle en hurlant parce qu’elle a quelque chose à me dire.

Juste pour être clair, non sa grand mère ne lui a jamais collée la bouche et bien sur que non, elle n’a jamais mangé un enfant. Juste Parce que c’est trop gros selon elle.

 

La série Outlander. Pendant ce mois un peu difficile, j’ai trouvé beaucoup de réconfort en la série OUTLANDER.

Ça parle de quoi? Une infirmière anglaise qui part en voyage de noce à la fin de la seconde guerre mondiale, se retrouve parachuté en 1743 au même endroit. Elle est inévitablement mêlée à des histoires de clans et surtout (ceci n’est pas un spoil) son cœur fini par être partager entre un bel étalon en 1945 et un bel étalon en 1743. Culcul me direz vous? Tout à fait mais pas que!

Pourquoi? Parce que oui c’est un peu gnagnan mais aussi un peu sanglant mais moins que Game Of Throne, un peu fantastique mais pas omniprésent et parce que surtout ça se passe en Ecosse dans les Highlands. Pardon? Le sexe? Oui il y a pas mal de sexe mais toujours avec passion ce qui n’enlève rien au charme de cette série.

Bon en fait laissez tomber tout ce que je viens de dire, la seule vraie raison c’est lui et son kilt:

Outlander 2014
Outlander 2014

Bon visionnage 🙂

 

Le sapin de Noël. Mon autre réconfort fut de me dire que nous arrivions bientôt à la fin décembre et son festival de repas, de cadeaux et de chocolat! Et surtout, je pouvais enfin mettre un sapin chez moi et avoir une raison de rajouter des guirlandes lumineuses à mon salon. Ce que je me suis empressée de faire!

N’est t’il pas magnifique avec son album photo Hello Kitty intégré et son jouet Mc Do Hello Kitty arrivé la par magie? (photo de couverture)

Je garde donc ce joli sapin au minimum un mois tous les ans. Franchement, en vrai j’aimerai le garder toute l’année tellement ça fait tout de suite bien dans un salon. C’est convivial, coloré, chaleureux. On a envie de passer tout l’hiver à coté avec en fond un des albums de Noël d’Ella Fitzgerald et la vidéo youtube du feu de cheminée sur son écran.

Allez chiche?

 

 

 

La France est belle sous le sang

Ça fait trois jours que je veux écrire. Expulser ce que je ressens. Trois jours que je sais plus vraiment comment tout aligner sur une page blanche. Ça se mélange, part dans un sens et dans un autre pour revenir. Je pense ça je pense ci et puis finalement fuck je m en fou si ça a déjà été dit. Je dois parler de ça sinon je ne pourrais plus jamais écrire ici. Ça sera brouillon mais de toute façon, on est tous un peu dans le flou.
Depuis samedi, je lis ces témoignages bouleversants qui me jettent des torrents de larmes. Je vois des mots, toujours les mêmes mots.

Horreur, carnage, peur, mort, sang, terrorisme, boucherie, concert, mort, attentats, vie, mort.

J ai envie de pleurer et puis non la vie continue. Ça va s arranger hein? Mais c est quand même bien la merde la, non?
Et puis pourquoi je pense ça alors que ça arrive tous les jours autre part et que c est le quotidien de milliers d enfants, de familles, d’amis et de gens qui se font trucider en allant acheter du pain. Mais purée c était quand même vachement proche de nous la hein!?
Je commence cet article dans le métro parce qu il faut que ça sorte. J ai une place assise, ce qui n arrive jamais dans cette ligne toujours bondée. Oberkampf est fermée par « sécurité » et dans 2 stations je descend à Charonne. Je vais passer en mode course a pied devant ce fameux café « La belle équipe » qui sera noir de monde, de bougies et de fleurs. Toutes ces fleurs et ces bougies, ça en deviendrait presque beau…

Et puis j’irais récupérer Poupon quelques mètres plus loin et je la serrerais dans mes bras, plus fort que d’habitude. Et puis on marchera tranquillement pour rejoindre notre doux foyer. Ce foyer qui se trouve dans un quartier qui ne nous appartient plus vraiment. Qu’il faudra se réapproprier en essayant de faire confiance à la vie. Et en nous. Surtout en nous.

Ce café, je passe tous les jours devant et le soir quand je courrais pour réussir à récupérer ma fille avant la fermeture de l’école, je regardais tout ces gens en terrasse en les enviant parce que, purée quelle loose ce soir c’est le bain, et je dois faire à manger, et je veux juste me reposer et je peux pas sortir comme je veux car je suis seule. Et puis il à l’air sympa faudrait que je le teste mais quand? J’ai pas le temps de toute façon! Aujourd’hui je regarde cet endroit et je pense à toutes ces personnes qui sont plus là et je me dis que j’ai de la chance de pouvoir encore me plaindre de ça.

J’avais envie d’écrire et en même temps non car j’avais peur que ce soit trop pathétique ou carrément égoïste de parler de quelque chose que j’ai pas vécu directement. C’est comme s’approprier un drame pour avoir quelque chose de plus dans sa vie pour s’apitoyer sur son sort. Mais finalement, indirectement nous l’avons vécu. Cela nous touche car ce sont des gens comme nous. On est bercés par les guerres et les attentats d’autres pays depuis tellement d’années qu’on fait même plus attention et qu’on ne se rend même plus compte à quel point des gens souffrent. Il faut que ça arrive chez nous pour qu’on se dise « ah ouai quand même c’est bouleversant toutes ces vies qui s’effacent d’un coup comme ça sous le coup des armes de guerres ».

La France est belle sous le sang parce qu’elle se rassemble. Elle est moins frileuse que le reste du temps. Elle fait des gros doigts à ces personnes qui veulent qu’on pense comme eux. Mais n’est ce pas triste qu’elle est besoin d’être meurtrie pour être unie? Et pour combien de temps?