Le billet qui fait du bien ! (non?)

FullSizeRender

Hey vous la! Oui vous qui regardez votre Instagram en pensant à quel point votre vie est merdique comparé à la sienne. Comparé à celle de cette meuf qui se prend tout le temps en photo dans des endroits de rêves ou ce mec qui mange des plats qu’ont l’air même pas vrai dans des restos de ouf.

Vous qui pensez que vous avez raté votre vie parce vous n’avez pas de perche à selfie ou parce que vous ne vous êtes jamais fait prendre en photo dans la rue dans votre plus belle tenue pour pouvoir montrer à la terre entière que PARFOIS oui, parfois, vous n’êtes pas qu’une maman à moitié maquillée et en basket.

Vous qui faites un boulot « pas mal » parce que vous pensez au plus profond de vous même qu’un jour quelqu’un décidera à votre place ce que vous voulez vraiment faire et que vous n’aurez du coup pas la lourde tache de devoir prendre enfin une décision.

Vous qui cherchez l’amour, comme un fou comme un soldat, comme une star de cinéma. Mais qui trouvez pas parce que y en a peut être un autre mieux pour moi ou parce que finalement c’est pas mal d’être seul on fait ce qu’on veux mais quand même c’est chiant parce que les câlins c’est bien.

Vous, je vous connais, parce que vous êtes aussi moi et surement le mec de derrière tiens. Et bien je dis NON. NON à la résignation. Non à la plainte perpétuelle de penser que notre vie va bientôt arriver et que la c’est un entre deux. Un entre adolescence et la vraie vie. Celle qu’on veut vraiment.

Figurez vous, que la semaine dernière, je marchais dans la rue pour aller au travail et je me sentais bien. Genre vraiment bien! Le genre de bien qui te fait dire: « Putain je suis pas mal aujourd’hui. J’ai gérer la crise de ma fille, réussis à me maquiller avant de partir de chez moi, ce rouge à lèvre me va trop bien, je suis contente d’aller au boulot et j’ai l’impression que le mec de ce resto vient de me draguer avec ses yeux, mais attend en fait, je suis…. je suis…. je suis une putain de WARRIOR !!!! »

Ok je suis maman solo, je galère dans ma vie, un peu, parfois beaucoup et parfois pas. Et si je gardais ce « parfois pas » plus souvent?

Et si au lieu de me dire: 

J’en peux plus en ce moment Poupon fait que de râler, un rien l’insupporte. Qu’est je fais de mal pour qu’elle me fasse vivre çaaaaa bouh ahh mon dieuuuu aidez mooouaaaa.

En plus j’ai même pas de tunes pour aller me venger dans les magasins, je peux pas sortir le soir parce que ma fille de 3 ans n’est même pas encore capable de se gérer seule à la maison et que la nounou c’est trop cher et que la vie c’est nulle, tout le fou le camp, ça pu du cul.

 

Je me disais plutôt:

Ah chouette, ce matin Poupon ne m’a pas dit cacaprout à la place de bonjour et la maîtresse m’a appris qu’elle avait écrit son nom toute seule sans modèle et sans que personne ne lui demande. Elle m’a aussi dit que c’était un petit sucre tout doux parce qu’elle est trop mignooonne et trop caline (vous avez vu comment je vous ai glissé vite fait qu’elle SAIT ECRIRE SON NOM hhhaaa je suis trop fière !!!!! ). Ok donc ma fille est autre chose qu’un « MAMAAAAAANNNNNNN JE VEUX UN GATEAUUUUU » ou « ARRÊTE MAMAN DE CHANTER !!!!! », qu’une dictatrice quoi.

Quel dommage je n’ai pas d’argent pour aller faire du shopping mais ce n’est pas grave, je vais me mettre au DIY sur mes anciens fringues histoire de faire autre chose le soir que de regarder des séries.

Flûte je ne peux pas non plus aller boire un (milles) verre(s) avec les collègues après le travail. Tant pis mais mon foie me dira merci!

C’est pas mieux la?

Parce qu’il faut que je vous l’avoue, quand j’y pense bien, je suis super fière de moi d’arriver à me gérer et à gérer ma fille seule plus de la moitié du temps. Parce que je peux dire toutes les saloperies du monde sur ma fille pour vous faire rire ou pour dédramatiser mais en vrai, ceux qui ne la connaisse pas, si vous la rencontriez, vous me la voleriez !!!! Parce que je me bats tous les jours pour l’éduquer (et son papa aussi hein ! ) et j’essaie de ne jamais céder à la facilité même si je suis épuisée. Et puis surtout je ne peux JAMAIS passer le relais le soir même quand j’ai passé une journée de merde alors en fait j’ai pas trop le choix que de voir le coté positif de la vie.

Alors oui parfois (SOUVENT) j’ai envie de me laissez aller à la plainte et j’aimerai tout lâcher pour aller me caler sur un transat à l’autre bout du monde avec une bonne pinacolada et tout les magasines de merde des 15 derniers mois que j’ai pas lu et penser à rien du tout mais si je le fais pas, c’est que soit c’est pas possible la tout de suite, soit je m’en donne pas les moyens, alors à quoi bon rester sur ce que je ne peux pas faire?

Vous voyez comme d’un coup, la vie est plus sympa? Allez, tous avec moi !!!!!

PS: En vrai cet article, il est grâce à ce super livre que m’a offert ma jolie collègue M. –> L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gournelle

Si vous ne l’avez pas lu, FONCEZ. C’est mieux qu’un Xanax 🙂

La bouffée d’air

Ce weekend, j’ai eu la chance de pouvoir partir chez les parents de mon adorable voisine, mon couteau Suisse, pour prendre l’air. Le besoin de m’éloigner pour pouvoir reprendre mon souffle était devenu vitale. Et pour elle aussi. Reprendre nos marques dans ce quartier graffé par une tragédie c’est pas évident. Témoin ou pas, c’est dans l’atmosphère. Ça rentre dans les tripes. C’est comme quand quelqu’un dérange ta chambre, redispose bien après en prenant soin de tout remettre à sa place mais c’est trop tard, ça sent le dérangement. Bah notre quartier c’est un peu ça maintenant. Y a quelque chose qui a changé de place et ça va être dur de bien le remettre.

Du coup, sur un coup de tête on s’est barrées, nos filles sous le bras. Pas très loin en Seine et Marne mais juste assez pour que l’air revienne et que nos cœurs oublient un peu.

Y avait le poêle, le chien et les chats. Le café sous le bruit de la pluie qui rebondit sur la véranda. Les bons repas, les parents sympas, nos jolies poupées et ma super copine. Tout pour passer un bon moment et penser à autre chose. Et ce fut le cas! Nous nous sommes même surprise toutes les deux de ne pas y avoir pensé pendant au moins deux heures… C’est fou non?

20151122_121646[1]

On a zoné, on a fouiné chez NOZ (je connaissais pas mais purée c’est génial !!! Rien que pour ce genre de magasins pas cher, je veux vivre à la campagne!), on a bu, un peu, on a parlé, beaucoup comme d’hab mais pas assez comme on aurait voulu. Mais c’est pas grave, je monterais deux étages cette semaine pour un bon verre de vin et quelques cigarettes.

Pleins de petites choses réconfortantes et justes assez pour me redonner envie d’écrire un peu par ici. En fait c’est faux, c’est pas l’envie qui m’en manque. C’est juste qu’après ce vendredi 13, j’ai un peu de mal à penser à des articles cool à écrire. J’ai pas super envie d’être drôle mais j’ai pas envie d’être déprimante non plus alors je préfère ne rien écrire et attendre un peu.

Je sais « la vie continue » et je la mets très bien en pratique cette phrase qu’on entends partout ces derniers jours et qui, en vrai, commence à me sortir par le cul. Mais je sais que je ne suis pas la seule à sentir ce truc malsain planer au dessus de ma tête. Un tout petit nuage gris avec des grêlons prêt à sortir, comme si on avait perdu quelqu’un de proche (ce qui est le cas pour beaucoup). Et cette sensation, j’ai pas envie de la laisser s’emparer de moi mais j’ai aussi envie de la laisser s’exprimer et d’arrêter de la renier. Parce que c’est la que ça devient incontrôlable.

En vrai, j’ai peur. J’ai super peur. Et j’ai pas envie d’avoir peur de cette peur. Alors je continue tranquillou mon chemin avec elle à mes côtés pour l’instant. Je l’apprivoiserais, je ne suis pas très forte à ça mais je vais apprendre. Parce que si ça doit dégénérer, peut être que ce sera ma force et non ma faiblesse.

 

 

 

 

 

La fête des trois ans !

Vous vous souvenez, il y a un mois, nous fêtions les trois ans de Poupon! Que nous avons aussi fêté avec toute la famille! Je ne vous en ai pas parlé? Un peu lente à raconter des trucs la fille! Et oh, ça va, j’ai toujours des proches qui attendent le faire part de naissance de Poupon….. Désolé je ne connais pas le mot honte.

Bon j’aime beaucoup l’idée de faire des anniversaires à thèmes, surtout quand l’enfant à moins de 4 ans et qu’il ne peut pas encore choisir celui qu’il souhaite. Genre la Reine des neige ou Hello Kitty…. Je ne juge surtout pas les parents qui ont choisis ces thèmes pour leurs enfants en bas age mais il est vrai que je profite de pouvoir faire ce que je veux pour reculer le moment ou tous ces « héros » vont polluer sa chambre pendant de nombreuses années. Et puis oui je ne peux pas juger, j’ai déjà chanté Libérée, délivrée avec ma fille. Plusieurs fois oui. CHUT !!!!

J’ai donc choisis un thème SUPER original pour son anniversaire. Les étoiles. Quoi vous avez déjà vu ça sur Pinterest? Pas possible je ne vous crois pas!

IMG_5519

Ah oui j’ai oublié de vous dire qu’hormis le fait d’aimer l’idée des thèmes d’anniversaire, je suis absolument nulle quand il s’agit d’organiser ce genre d’événement personnel! Tant au niveau financier qu’au niveau du temps pour le faire! Donc je fais généralement tout au dernier moment, je panique, je me fout la pression et je bâcle! C’est un peu ma grande spécialité….

J’ai donc pris des trucs par ci par la et je me suis dis qu’au final, le plus important, c’était d’être tous ensemble en famille!

Voici les boutiques en ligne mégacool où j’ai chopé la plupart de la déco:

http://www.mysweetboutique.fr/

http://www.mylittleday.fr/

Et pour ce qui est des petits biscuits et sucreries trop mimi, j’ai trouvé tout ça dans THE boutique où je vais quand je cherche quelque chose mais surtout quand je ne cherche rien, j’ai nommé:

http://www.hema.fr/

J’ai le malheur d’en avoir un à moins de 5 min à pied de chez moi. Comprenez vous mon problème de panier percé? Je vis à coté d’une des rues les plus commerçantes de Paris !!!!

Passons au cadeaux. Des gros, des petits, des tout mous, des poilus, l’enfant est souvent gâté! Trop? J’avais un peu orienté les membres de ma famille perdus et pour le reste, j’adore les surprises je ne suis donc pas du genre à imposer. Le seul HIC c’est que Poupon savait qu’elle aurait une trottinette par son papou et sa mamie (mes parents). Elle a donc passé tous les cadeaux en mode « non c’est pas ça la trottinette » pour vite arriver au cadeau ULTIME.

Allez comme je suis super adorable et que Noël approche, voici un aperçu des cadeaux que mon Poupon a reçu:

loulou

Y a eu aussi trois livres de P’tit Loup que j’adore, des bagues, un serre-tête et un joli petit sac en bandoulière en moumoutte bleu foncé!

IMG_5587

Je vous fais bientôt la liste de noël de Poupon!

Bonne fin de mercredi ! 🙂

Le marathon quotidien #3

Voici la troisième et dernière partie de notre marathon quotidien que vous attendiez tous! La PIRE. Celle où il faut laver l’enfant, nourrir l’enfant, lui brosser les dents, lui lire une histoire et tout ceci après une journée où vous avez déjà travaillé…

Nous retrouvons Lamereflemarde telle que nous l’avions laissé. Ventre à terre, tête dans une chaussure qui traînait la (on ne dira rien mais nous pouvons affirmer que le rangement n’est pas la tasse de thé de cette maman).

Poupon ne se gène pas pour marcher sur sa génitrice afin de passer dans le salon et laisse échapper un:

« Maman, veux du pain!

-Poupon, qu’est ce qu’on fait quand on rentre?

-On enlève le manteau!

-Et?

-On enlève les chaussures!

-Et?

-On lave les mains!

-Très bien! Alors qu’est ce qu’on fait?

-Maman, veux du pain.

-Oui mais qu’est ce que j’ai dis qu’on fait quand on rentre que tu as dis qu’on fait aussi et que même Blacky a dit qu’on fait et que PUTAIN ça parait logique de le faire?!

-Maman, veux du pain!

Dans un geste lent mais convainquant, lamereflemarde lève la tête de sa chaussure, se lève tel un bambi obèse qui vient de naître et sort la main fatale. Celle qui compte jusqu’à trois.

Poupon enlève son manteau. Main qui compte jusqu’à deux. Poupon range son manteau. Main qui compte jusqu’à presque trois. Poupon enlève ses chaussures. Main qui compte jusqu’à presque deux. Poupon range ses chaussures. Lavage de main, une moitié de pain, tout est bien qui finit bien.

Enfin…….. y a quand même encore pas mal d’obstacles avant que Lamereflemarde puisse s’écrouler dans son lit, Pc dans une main, téléphone dans l’autre, la TV au milieu et qu’elle puisse profiter de sa soirée jusqu’à au moins 22h, Heure à laquelle elle s’endort lamentablement. Oui, même devant Game of Thrones nous dit elle.

Ce soir nous sentons quand même un brin de motivation quand elle propose à son gentil Poupon, un bain. Je pense qu’elle tente de nous impressionner. Nous savons que ce sera le cas quand nous constatons que sa salle de bain est en fait aussi large qu’un couloir et que les murs ressemblent à comme si on avait emmuré quelqu’un derrière qui moisissait depuis 20 ans. Avec au fond, une minuscule douche comprenant la baignoire d’enfant, une cuvette qu’on sait pas pourquoi elle est la et un Poupon tout content qui, semble t’il, vient de faire pipi dans le bain et qui boit maintenant un petit thé. Avec l’eau du bain donc…

Lamereflemarde est complètement outofnowhere de ouf ce soir, elle décide de laver les cheveux de sa progéniture adorable.

Nous nous rappelons solennellement de cette mère, la semaine dernière, qui est sortit de la salle de bain plus trempée que son bambin et recouverte de morsures de dents de lait…. Ne jamais sous estimer des dents de lait!

Nous prenons la sage décision de nous éloigner de la salle de torture durant le rinçage des cheveux. Nous avons encore quelques années devant nous où nos oreilles peuvent être utiles.

Après 3 min de hurlements, de rigolades et de re hurlements, la princesse (poupon) et la grenouille (maman trempée) vont s’affaler dans le canapé pour une bonne partie de démêlage de cheveux et passage de peigne anti poux. Nous ne savons pas qui est la plus timbrée entre ces deux la quand elles s’extasient sur un gros poux mort.

« Il est enoooorme!!!! », « Oh et regarde celui là!!!! », « hahaha » font elles en se marrant les cheveux aux vents et les lentes volant avec. Exquis.

Après ce délicieux moment, et pour preuve nos ventres criant famine, cette mère propose à son enfant de choisir entre deux plats: Steak de tofu et poêle de légumes ou pâtes au beurre et sel. A notre grande surprise, Poupon choisit le steak de tofu et les légumes car elle « adoooore ça » et on est un peu vénère. On aurait bien mangé des pâtes au beurre.

L’enfant joue dans sa chambre pendant que lamereflemarde cuisine ou plutôt fout tout dans une poêle et attend en fumant à la fenêtre. Tout est prêt, les deux petites femmes se mettent à table. Pas d’entrée, elles vont à l’essentiel. Lamereflemarde prend une bouchée, se délecte un peu forcée, sourit de toutes ses dents quand:

« J’aime pas » dit Poupon en poussant son assiette d’un air boudeur.

Sourire de lamereflemarde qui redescend de quelques millimètres pour finir crispé. Nous aussi on se souvient qu’elle avait dit qu’elle préférait ça et qu’elle adooooorait plutôt que des pâtes au beurre QUOI !!!!!!

« Dis plutôt que ce n’est pas de ton gout mon cher Poupon. Maman n’a pas fini alors si tu n’en veux pas tu attend pour le yaourt. Tant pis. »

Dans tes dents Poupon ! Pardon, c’est une enfant. Et la nous comprenons la feinte de la mereflemarde! Plutôt que de s’énerver, elle l’a laisse attendre des plombes en prenant son temps si bien que Poupon se fait iech alors par dépit mange presque toute son assiette. Et la on se dit qu’elles sont fortes les mamans quand même. BIG UP !

Après un bon yaourt périmé depuis 15 jours et un mini morceau de chocolat de pâques (non nous ne sommes pas partit en DeLorean au mois d’avril mais bien resté en novembre) voici les  « trois » minutes lavage de dents ou plutôt « je crache tout mon dentifrice sur les lunettes de maman c’est rigolo ». Oui nous confirmons, c’est rigolo!

Elle lui enfile ensuite son pyjama tant bien que mal (rappelez vous les bras mous du 1er épisode!) et lui demande d’aller choisir une histoire. Poupon s’empresse de prendre un, deux, trois, quatre gros livres et revient fière vers sa mère. On a vraiment cru qu’elle ramènerait qu’une histoire! Il faut croire que nous commençons à être naïfs comme sa maman… Elles négocient toutes les deux tel un arbitre et un joueur de foot et elles trouvent un terrain d’entente à deux livres.

Poupon raconte une des histoires (qui n’a rien a voir avec le livre d’ailleurs soit dit en passant, mais bon, les enfants…..) d’un tigre qui dit qu’il veut crier parce qu’il veut voir sa maman et qu’après la souris elle crie parce qu’elle veut voir son papa. Bon, pas très orignal mais lamereflemarde est complètement chamboulée et trouve ça magnifique. On lui dira qu’après que c’était nul en fait pour pas tout gâcher. Un bisous calin et hop lamereflemarde est hors de la chambre!!!!

Oui nous avons enfin fini ce merveilleux marathon en 3 étapes de lamerefle….

« MAMAN !!!!!!! Je veux faire pipi »

« MAMAN !!!!!! Je veux de l’eau »

« MAMAN !!!!!! J’ai mal aloventre !!!!! »

Bon nous on se casse c’est bon on a fait notre job!!! SALUT !!!!!!!

La nullité d’être parent

Etre parent, ça craint.

Ça te retourne en boule de cœur et BIM, cela t’écrase comme un tapis en moumoutte. Ça te mets des papillons dans le ventre mais les tout pourris, les marrons! Vous savez, ceux qui remontent jusqu’à la gorge et vous donne envie de vomir d’angoisse.

Mais quelle idée !?

Ça me fait me sentir comme un gros caca.

Ça me fait avoir le cœur qui fait des bonds, être en alerte tout le temps. Avoir l’impression d’être trop petite dans un endroit trop grand ou bien le contraire, je ne sais même plus. J’entend des bruits, je sursaute pour un rien.

Est ce que j’ai demandé tout ça quand je suis tombée enceinte par le plus grand des hasards après un rapport pas très bien protégé?

Non mais parce qu’il va falloir m’expliquer quel est l’intérêt de ressentir toutes ces choses alors qu’en plus on se tape assez de trucs relou!

-Genre se lever à 7h un week end. UN WEEK END !

-Ne pas pouvoir lire un magasine tranquillou pendant que Poupon joue sagement à la maman et au bébé, parce que, qui est la personne qui DOIT rester à ses cotés mais qui n’a pas le droit de jouer AVEC elle? C’est bibi toute moisie.

-Faire caca à deux. Ou avec une douce mélodie, « La 5ème symphonie du petit doigt d’enfant sur porte en bois ».

-Jouer 103 fois de suite à l’ours qui attrape le tigre qui attrape l’ours qui ré attrape le tigre qui ré ré attrape l’ours qui, bref vous avez compris le truc…

-Ne même plus pouvoir dire un bon gros OUAI sous peine d’entendre un bon gros « ON DIT OUI MAMAN !!! » et du coup de s’excuser 117 fois par jour!

-Marcher à catimini le soir quand Poupon ne dort pas encore parce qu’on a un parquet qui craque sa mère et que dès qu’elle l’entend, j’ai le droit à « MAMAN? » et moi de chuchoter « non c’est moi le chat, chuuut maman fait dodo. D’ailleurs, pendant que je t’ai, moi c’est Blacky et pas Backly, merci, miaou miaou ».

Et j’en passe les amis. J’en passe…

Je suis donc très énervée!

… voila!

Bref, j’ai laissé ma fille ce matin  pour deux semaines et je veux déjà la revoir….

…..

Du coup j’ai tellement de temps libre pour moi que je vais devoir faire des trucs relou genre aller au ciné, dans des bars, à des soirées ou juste mater milles séries par soir. Par dépit quoi!

Et puis c’est ultra nul aussi quand elle n’est pas la, parce que je fais plein de shopping pour décorer notre appartement car j’aime trop ses yeux qui découvrent tout quand elle rentre. Moins ses yeux de fin du mois quand elle mange des pates tous les jours à cause de sa maman panier percé.

Bref, on est complètement dingos de vouloir devenir parents. Trop d’ambivalence et d’explosions d’amour. Ça me fatigue je vais aller regarder American Horror Story.