La vie de Blacky (mon gros chat) ! #1

12650773_10153285405766717_1440481119_n

Préambule: Aujourd’hui j’ai décidé de laisser parler mon chat. Oui mon chat. Vous avez déjà pu l’apercevoir ici bien caché sur la deuxième photo.

Pourquoi? Et pourquoi pas! J’aime mon chat, il m’aime et sans ses câlins je me sentirais délesté d’un grand poids (au sens figuré comme au sens propre humhum) le soir dans mon petit lit. Alors pour lui rendre tout cet amour qu’il me donne, je le laisse enfin s’exprimer et nous raconter une des ses journées palpitantes. Je suis intimement persuadé que, quand on est pas la, il doit vivre des aventures extraordinaires où les souris dansent avec lui, où il explore les confins de mon placard et où le mot d’ordre est, je fais le foufou maintenant comme ça j’embêterais pas ma maîtresse ce soir à 1h du mat. Dommage de rater ça non?

C’est à toi Blacky!

« Je tiens d’abord à préciser que j’ai jamais demandé ça moi. Ma maîtresse doit être en panne d’inspiration et qui c’est qui trinque? C’est bibi. Bientôt elle va écrire « kjsdfokhezkfn ioehzfmojezb nezoifhzùonv eomjhfoeqnf » et faire croire que c’est sa fille qui a écrit un article. Bon, on va pas la contrarier, je voudrais pas qu’elle me prive de croquettes.

Par quoi commencer? Le commencement? Le comment je fais, le comment je vis, le comment je dors et mange?

Alors déjà, pour que tout soit clair, la chose que je préfère par dessus tout c’est boire de l’eau. Au robinet. Parce que dans la gamelle c’est beaucoup moins drôle et ça fait moins chier ma maîtresse. Je voudrais pas faire le chat qui se plaint d’ailleurs mais, parfois, elle oublie de me changer l’eau pendant 24h. La SPA, n’intervenez pas s’il vous plait, j’ai de quoi dormir et je peux faire mes griffes sur le canapé. C’est pas rien.

Commençons par la deuxième partie de ma nuit. Car non mes amis, ma journée ne commence pas à 7h du matin quand mon réveil sonne.

4h du matin. Ce que j’aime c’est me réveiller au creux des bras de ma maîtresse et la regarder. Parfois quand la lumière de la chambre de sa fille est allumée, je peux admirer tout les détails de son visage endormie et les moindres tressautements des ses yeux et quand je sens qu’elle est dans un sommeil profond…

BIM!!!!! Je lui fous un bon coup de griffe des familles dans les yeux ! Ou sur le nez ou le front. Au choix. C’est tellement exaltant!

« TIENS T’AS QU’A CHANGER MON EAU PLUS SOUVENT ! TIENS T’AS QU’A PAS AVOIR FAIT UN ENFANT QUI ME CASSE LES COUCOUNIETTE !!!

Putain j’en ai plus. BAH TIENS! CA C’EST POUR M’AVOIR COUPER LES COUILLES! »

Tellement de bonnes raison de me venger sur elle quand elle est enfin tranquille et délestée de sa journée de travail/maman. Niark Niark. Et puis comme est elle trop fatiguée, elle a même pas le courage de me taper ou de me punir. C’est décidément mon jeu préféré du monde entier. Tiens, petit coup de barre. Allez je me rendors.

7h. Son réveil sonne et me réveille aussi. Tiens, J’AI FAIM !!! Je passe en mode relou. Si je la lâche pas d’une seule semelle, elle va craquer et me donner à manger en premier. Et pas à son soit disant « bijou d’amour » de petite fille.

12626193_10153285405711717_2078823110_n

Putain mais elle se lève, je lui cours dans les jambes, je lui lèche le tibia avec ma langue toute rappeuse qui fait mal pendant qu’elle fait pipi et elle s’en fout! Ok mode vénère enclenché. Je vais miauler. Je vais miauler jusqu’à la faire saigner des oreilles.

Miaou

Non mais je rêve elle prépare le biberon de son « bébé »!

MIAOU

Ah ok, elle m’ignore et va lui mettre un dessin animé.

MIAAAAOUUUUUUUU

Elle lui apporte son biberon comme une princesse alors que moi je meurs de faim!

MIAOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Ah bah enfin bordel!!!

Mouai, c’est des croquettes quoi. Bah en fait j’ai plus faim. Je vais plutôt aller l’emmerder pendant qu’elle se déshabille en rouvrant la porte qui grince de la salle de bain avec mon gros ventre à chaque fois qu’elle la pousse pour pas avoir froid. Oui c’est pas mal ça tiens!

J’aime attendre patiemment sur les toilettes qu’elle sorte de la douche. Parce qu’après c’est le moment fou ou elle se lave les dents. Et j’ai beau la critiquer, elle est quand même sympa car elle me laisse boire l’eau en même temps qu’elle. Même que parfois, ma tête arrive en premier sous l’eau et elle a pas la place d’en avoir.

Eau sur la brosse à dent. Ok je bois. Fermeture de l’eau. Brossage de dent. Rinçage de la brosse à dent. Ok je bois. Fermeture de l’eau. Lavage de langue. Rinçage ultime de la brosse à dent. Ok je bois. Rinçage de la bouche. Ok je bois.

12650416_10153285405691717_894518966_n

Après m’être allègrement désaltéré directement à la source, il est temps d’aller un peu embêter le poupon, cet être charmant qui adore me courir après sans raison et m’écraser quand je suis posé pépère pour me faire un « câlin ». Ne vous me méprenez pas. J’aime les câlins. Mais quand ils viennent d’elle, j’ai plutôt l’impression qu’elle espère que je décède sous sa bave qui tombent en lave sur mon beau poil brillant que je passe 15h par jour à lustrer.

Ma proie est gentiment posé sur le canapé entrain de regarder la télévision. Ni une ni deux, je cours vers elle pour me poser pile sur ses jambes. Elle hurle que je lui fait mal. Je sais que c’est faux. Je suis lourd, certes, même un peu trop ok mais elle a de bon cuisseaux alors n’abusons pas. Je reste jusqu’à ce qu’elle hurle tellement fort que ma maîtresse soit obligé d’arrêter ce qu’elle fait pour venir me déloger. Et dieu sait que le matin le temps est compté. Elle arrive en beuglant et me pousse par terre. Gagné! Je l’ai encore fait chier!

Et si maintenant, j’allais me poser pile poil au milieu du couloir entre la porte de la salle de bain et celle du salon? Ma maîtresse passe une première fois, elle m’enjambe en râlant. Je ne bouge pas. Elle passe une deuxième fois et m’oublie, BIM elle manque de trébucher. Elle râle. héhé Allez une petit troisième fois et je lui mets un petit coup de griffe au passage histoire que ce soit plus fun. Oh purée sa ceinture de robe de peignoir traîne au sol. YEAAAAAHHHHH je cours, je l’attrape, je tire avec mes dents, mes griffes, un peu de pied de Lamereflemarde au passage et OUAI j’ai réussis à l’enlever !!!!!!

Je suis trop content.

Oh! J’entend le robinet de la cuisine qui coule! Viiiiiiiiiiite il faut que j’aille boire l’eau qui en sort! Il le faut, il le faut !!! Va y je dégomme tout je m’en fou! Les chaussures, la vaisselle, le -c’est quoi ça? le truc non identifié qui traîne depuis deux jours- et j’arrive enfin à l’évier. Et merde elle a finit.

Du coup je vais aller me poser un peu dans le lit de poupon. Trop d’effort en peu de temps.

Je reviens vite pour vous raconter la suite de ma journée.

Vous me pardonnerez pour le style un peu décousu de cet article mais je suis un chat. Ne l’oublions pas. »

 

 

 

Publicités

Le billet qui fait du bien ! (non?)

FullSizeRender

Hey vous la! Oui vous qui regardez votre Instagram en pensant à quel point votre vie est merdique comparé à la sienne. Comparé à celle de cette meuf qui se prend tout le temps en photo dans des endroits de rêves ou ce mec qui mange des plats qu’ont l’air même pas vrai dans des restos de ouf.

Vous qui pensez que vous avez raté votre vie parce vous n’avez pas de perche à selfie ou parce que vous ne vous êtes jamais fait prendre en photo dans la rue dans votre plus belle tenue pour pouvoir montrer à la terre entière que PARFOIS oui, parfois, vous n’êtes pas qu’une maman à moitié maquillée et en basket.

Vous qui faites un boulot « pas mal » parce que vous pensez au plus profond de vous même qu’un jour quelqu’un décidera à votre place ce que vous voulez vraiment faire et que vous n’aurez du coup pas la lourde tache de devoir prendre enfin une décision.

Vous qui cherchez l’amour, comme un fou comme un soldat, comme une star de cinéma. Mais qui trouvez pas parce que y en a peut être un autre mieux pour moi ou parce que finalement c’est pas mal d’être seul on fait ce qu’on veux mais quand même c’est chiant parce que les câlins c’est bien.

Vous, je vous connais, parce que vous êtes aussi moi et surement le mec de derrière tiens. Et bien je dis NON. NON à la résignation. Non à la plainte perpétuelle de penser que notre vie va bientôt arriver et que la c’est un entre deux. Un entre adolescence et la vraie vie. Celle qu’on veut vraiment.

Figurez vous, que la semaine dernière, je marchais dans la rue pour aller au travail et je me sentais bien. Genre vraiment bien! Le genre de bien qui te fait dire: « Putain je suis pas mal aujourd’hui. J’ai gérer la crise de ma fille, réussis à me maquiller avant de partir de chez moi, ce rouge à lèvre me va trop bien, je suis contente d’aller au boulot et j’ai l’impression que le mec de ce resto vient de me draguer avec ses yeux, mais attend en fait, je suis…. je suis…. je suis une putain de WARRIOR !!!! »

Ok je suis maman solo, je galère dans ma vie, un peu, parfois beaucoup et parfois pas. Et si je gardais ce « parfois pas » plus souvent?

Et si au lieu de me dire: 

J’en peux plus en ce moment Poupon fait que de râler, un rien l’insupporte. Qu’est je fais de mal pour qu’elle me fasse vivre çaaaaa bouh ahh mon dieuuuu aidez mooouaaaa.

En plus j’ai même pas de tunes pour aller me venger dans les magasins, je peux pas sortir le soir parce que ma fille de 3 ans n’est même pas encore capable de se gérer seule à la maison et que la nounou c’est trop cher et que la vie c’est nulle, tout le fou le camp, ça pu du cul.

 

Je me disais plutôt:

Ah chouette, ce matin Poupon ne m’a pas dit cacaprout à la place de bonjour et la maîtresse m’a appris qu’elle avait écrit son nom toute seule sans modèle et sans que personne ne lui demande. Elle m’a aussi dit que c’était un petit sucre tout doux parce qu’elle est trop mignooonne et trop caline (vous avez vu comment je vous ai glissé vite fait qu’elle SAIT ECRIRE SON NOM hhhaaa je suis trop fière !!!!! ). Ok donc ma fille est autre chose qu’un « MAMAAAAAANNNNNNN JE VEUX UN GATEAUUUUU » ou « ARRÊTE MAMAN DE CHANTER !!!!! », qu’une dictatrice quoi.

Quel dommage je n’ai pas d’argent pour aller faire du shopping mais ce n’est pas grave, je vais me mettre au DIY sur mes anciens fringues histoire de faire autre chose le soir que de regarder des séries.

Flûte je ne peux pas non plus aller boire un (milles) verre(s) avec les collègues après le travail. Tant pis mais mon foie me dira merci!

C’est pas mieux la?

Parce qu’il faut que je vous l’avoue, quand j’y pense bien, je suis super fière de moi d’arriver à me gérer et à gérer ma fille seule plus de la moitié du temps. Parce que je peux dire toutes les saloperies du monde sur ma fille pour vous faire rire ou pour dédramatiser mais en vrai, ceux qui ne la connaisse pas, si vous la rencontriez, vous me la voleriez !!!! Parce que je me bats tous les jours pour l’éduquer (et son papa aussi hein ! ) et j’essaie de ne jamais céder à la facilité même si je suis épuisée. Et puis surtout je ne peux JAMAIS passer le relais le soir même quand j’ai passé une journée de merde alors en fait j’ai pas trop le choix que de voir le coté positif de la vie.

Alors oui parfois (SOUVENT) j’ai envie de me laissez aller à la plainte et j’aimerai tout lâcher pour aller me caler sur un transat à l’autre bout du monde avec une bonne pinacolada et tout les magasines de merde des 15 derniers mois que j’ai pas lu et penser à rien du tout mais si je le fais pas, c’est que soit c’est pas possible la tout de suite, soit je m’en donne pas les moyens, alors à quoi bon rester sur ce que je ne peux pas faire?

Vous voyez comme d’un coup, la vie est plus sympa? Allez, tous avec moi !!!!!

PS: En vrai cet article, il est grâce à ce super livre que m’a offert ma jolie collègue M. –> L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gournelle

Si vous ne l’avez pas lu, FONCEZ. C’est mieux qu’un Xanax 🙂

La lettre à mes voisins (et surement les vôtres aussi, parents)

12466171_10153252542841717_7859582030074800101_o

 

Chers voisins,

comme vous l’aurez compris depuis maintenant plus de trois ans. J’ai un enfant. Une petite fille extra qui rigole aussi fort qu’elle pleure. Oui elle pleure, parfois, souvent, la nuit, le jour, le matin, tôt. Beaucoup trop tôt pour vous, pour moi.

J’aimerai beaucoup la faire taire, voyez vous. Il est vrai que cela n’est pas très plaisant d’entendre un enfant hurler à la mort. Je conçois aussi que cela puisse paraître flippant quand on ne connait pas la raison. J’approuve le fait que vous en ayez marre et que vous ayez envie de nous empaler, ma fille et moi, quand vous nous croisez dans la cour. Je sais tout ça car j’ai aussi été une personne sans enfant. Un être devant me gérer seulement moi et pas une autre petite personne qui, si elle n’avait pas l’excuse d’être un enfant, pourrait être considéré comme ayant un trouble de la personnalité multiple.

Par exemple hier matin, vous avez du l’entendre hurler à en crever MES tympans. Taper sur le sol avec ses pieds et crier comme si on l’égorgeait. Non je n’ai pas fait preuve de négligence en oubliant de lui donner son petit déjeuner, non je n’ai pas failli à mon rôle de mère en oubliant de lui dire bonjour et de lui faire un bisous et non je ne lui ai pas fait de croche pieds pour qu’elle se ramasse la gueule par terre et pleure. J’avais seulement replié mon lit en mode canapé. Oui, vous avez bien lu.

Hier soir, encore, je l’ai laissé crier pendant un quart d’heure « JE VEUX LE PYJAMA » !!! non pas parce que j’avais omis de lui mettre le sien, de pyjama, mais parce qu’elle voulait absolument en mettre un à sa poupée avec qui elle dormait.

Voyez vous comme il est facile de faire des amalgames et de s’imaginer le pire?

Parfois je crie. Oui! Et quoi? Cela ne fait pas pour autant de moi une mauvaise mère non? Quand on répète 10 fois qu’on ne va pas regarder Shrek le matin un jour d’école et que l’enfant ne comprend pas, même en lui expliquant, ça sort comment la 11ème fois? En criant je vous le donne dans le mille !

Et puis vous n’avez vraiment pas de chance, en ce moment elle est un peu malade du coup elle entend rien quand je lui parle (confidence pour confidence, je pense qu’elle en abuse parfois) du coup quand elle est dans la chambre et moi dans le salon, je comprend que ce ne doit pas être de tout repos chez vous la haut entre les KEKIYA ???? et les « NON LE CHAT N’EST PAS SOUS TON LIT IL EST DANS MES BRAS!!! », « KEKIYA???? » « NON LE CHAT N’EST PAS SOUS TON OH PUIS CROTTE !!!!! ».

Mais le plus gros problème, je le sais, c’est quand elle hurle la nuit. Fort, très fort. Vous n’avez pas de bol, mes chers voisins, ma fille fait des terreurs nocturnes. C’est très dérangeant effectivement. Ça vous empêche de dormir et vous n’avez rien demandé! Mais comme dirait mon amie, voisine (la seule et l’unique), mon couteau Suisse, la première personne que ça emmerde, c’est ma fille, puis moi et enfin vous.

J’ai bien pensé à l’étouffer sous son oreiller afin que votre sommeil soit préservé. Ou même à l’enfermer dans la salle de bain pour la nuit, pour qu’elle ne se trouve pas au dessus de votre chambre. Mais voyez vous, je ne pense pas que ces techniques soient approuvées et puis surtout, ma relation avec ma fille en pâtirait. Donc au lieu de ça, je reste près d’elle en attendant que la crise passe. Je fais attention à ce qu’elle ne tombe pas de son lit en convulsant d’effroi et je lui remets sa tototte dans la bouche à la fin, le doudou au creux du cou et lui dépose un gros bisous sur son front.

Alors voyez vous, quand vous hurler dans les escaliers « non mais c’est pas bientôt fini ce bordel????? » alors que j’essaie d’éduquer ma fille en ne cédant pas à tout ses caprices et que non je ne la porterai pas dans l’escalier parce que j’ai plein de sacs et une trottinette. Quand vous tapez violemment contre votre sol, MON plafond, la nuit alors qu’elle a fait un cauchemar et que cela la tétanise encore plus. Je ne peux pas cautionner. Je ne peux pas accepter. Je trouve cela injuste et ça me fait beaucoup de peine. Pour ma fille d’abord, et pour moi qui doit maintenant faire attention à mes moindres faits et gestes pour ne pas vous froissez et pour ne pas que vous pensiez que je suis une mauvaise mère. Parce que oui je doute de moi parfois. Comme tout bon parent. Et j’aimerai que votre humanité prenne le pas sur votre énervement quand vous décidez de vous en prendre à ma vie privée et l’éducation que j’essaie d’inculquer à mon Poupon. Parce qu’un jour peut être, vous serez à ma place, une de vos amies sera à ma place et vous vous rendrez compte qu’on ne peut pas juger un parent par ce qu’on entend au travers d’une cloison.

On ne peut pas détester quelqu’un parce que son enfant fait du bruit, vit, rit à en pleurer. Comme je ne peux pas vous détester de marcher avec vos talons le soir avant de sortir pour vous faire belle et vous mirer alors que ma fille vient de s’endormir. Je ne peux pas vous en vouloir parce que vous avez décider de mettre de la musique à fond et de danser à en perdre la raison un samedi après midi pendant la sieste de mon poupon. Je ne peux pas non plus vous haïr parce que vous faites des rénovations dans votre appartement un mercredi alors que la prunelle de mon cœur joue tranquillement avec sa mamie. Je ne peux pas vous en vouloir quand vous faites l’amour et que votre lit rebondit sur votre plancher au dessus de la chambre de mon bébé.

Je ne peux pas vous en vouloir de vivre. Alors je vous prie de faire de même. Le monde n’en sera que plus doux et ma vie aussi.

Je vous remercie par avance.

Cordialement votre.

PS à mes lecteurs: Putain que ça fait du bien de poser ça la ! Et vous, vous en avez après qui? Lachez vous ici!!!!!

 

L’année 2016 et ses bonnes résolutions

Belle, bonne, joyeuse, tendre, douce, volcanique, pétillante année 2016 à tous !!!

Il y a maintenant 3 ans, je prenais de bonnes mauvaises résolutions pour la nouvelle année. J’étais rebelle, nouvelle maman et je vivais h24 avec mon poupon. Tout ceci faisant que, les bonnes résolutions, je m’en contrefichais pas mal puisque j’avais tout ce que j’avais toujours voulu avoir, un bébé.

Mais les choses ont bien changés ici, j’ai un peu mûris (même si quand on se trouve dans la même pièce avec ma fille, j’ai du mal à me dire que c’est moi l’adulte) et j’ai donc plein d’envies, plein d’espoir en la vie et quoi de mieux que la nouvelle année pour vous les faire partager.

Je rangerai ces résolutions en trois catégories plus ou moins réalisable:

LAMEREFLEMARDE, TU PEUX TE L’ACCROCHER DERRIÈRE L’OREILLE TA RÉSOLUTION:

  • Réaliser un film dans lequel, je chante parfaitement bien, je joue comme une déesse et j’ai le talent de réalisateur de Xavier Dolan, Jean Pierre Jeunet et Hitchcock réunis
  • Ravoir 14 ans à nouveau et me défoncer le cul en cours pour pouvoir rentrer en seconde S et devenir Architecte
  • Me réincarner en une femme de 20 ans à la fin des années 70 pour pouvoir kiffer un concert de Joy Division en live
  • Dépasser le 85A sans passer par la chirurgie esthétique
  • Garder une paire de chaussette complète plus d’un lavage

LAMEREFLEMARDE,C’EST PAS COMPLÈTEMENT IRRÉALISABLE MAIS FAUDRAIT BOUGER TON CUL T’AS PLUS 20 ANS:

  • Tout plaquer et devenir psycho pour être payé à écouter les gens
  • Partir faire le tour de la Scandinavie avec ma fille
  • Rentrer dans une école de danse, chant et comédie à la FAME
  • Et du coup devenir une vraie actrice et jouer autant de rôle qu’il y a de personnes dans ma tête
  • Arrêter d’être un livre ouvert et devenir mystérieuse genre comme Eva Green
  • Parler moins fort, devenir docile, me tenir droite et devenir une vraie femme comme quand nos mamans avaient notre âge
  • Repasser mes vêtements (haha non je déconne)

LAMEREFLEMARDE, VOILA QUI EST PLUS RAISONNABLE:

  • Avoir les ongles écaillés moins de 6 jours par semaine
  • Regarder moins de séries, lire plus de livres et écrire jusqu’à plus avoir d’idées
  • Jeter, jeter et encore jeter (Merci le livre de Marie Kondo –> la)
  • Venir à bout des poux !!!!!! Ou trouver un singe domestique qui nous les enlèvent régulièrement
  • Arrêter de fumer bordel de M**** !!!!
  • Continuer de ne plus crier sur ma fille. C’est en bonne voie et j’observe la grande différence de jours en jours. Notre vie est devenue rigolade, respect et joie de vivre et je n’exagère presque pas!
  • Me lever plus tôt le matin et avoir le temps de prendre son temps (coucou Mélanie Laurent), de déjeuner chez moi et de sortir de ma maison sans avoir l’impression d’avoir ma culotte par dessus mon pantalon
  • Continuer à voir ma psy pour enfin venir à bout de ses crises d’angoisses/panique
  • M’investir. Ne pas lâcher et aller au bout des choses quelles qu’elles soient
  • Aimer, caliner, bisouter, protéger, éduquer, faire rêver mon Poupon plus fort encore
  • Et puis faire tout ce qu’il faut pour continuer à être heureuse malgré la fatigue et la peur de trop ou pas assez

Et vous? C’est quoi les résolutions que vous arriverez à peine à tenir?

 

Photo de couverture trouvé ici