Le marathon quotidien #1

IMG_4842

7h20 GO

C’est parti Lamereflemarde prend la course! Une jambe hors du lit, une deuxième. OUI elle est debout et fonce vers les WC pour un bon gros pipi du matin. Ah, attention, nous avons évité la catastrophe, elle a failli marcher sur un stéthoscope de faux docteur oui je dis bien un stéthoscope de FAUX docteur!

Nous rentrons dans la phase du réveil de l’enfant qui est plutôt facile puisque, grand mystère de la vie, les enfants aiment se lever! A peine un œil ouvert, le Poupon a déjà sauté du lit. Sans même un bonjour, il réclame déjà au choix: Trotro, le truc avec le nounours et le bébé, Tchoupi ou Petit brun! Biberon, pain au lait, Lamereflemarde grimpe dans la douche et se lave en 8 min chrono. + 4 min par rapport à hier car j’entend qu’elle ne s’est pas lavé les cheveux depuis une semaine et que selon ses dires « il était temps ».

Un lavage de dent, un démaquillage express car pas fait la veille, trop fatiguée, elle entame le processus dit de « je sauve les apparences » en se tartinant goulûment de crème de fond de teint, anti-cernes et blush pour un effet « je viens d’avoir un orgasme et ma vie est géniale ». Les yeux se feront dans le métro, elle n’a pas le temps ce matin me dit on dans l’oreillette.

Une lingerie dépareillée, un joli pull, un jean qui remonte les fesses et nous arrivons au délicieux moment où il faut habiller le Poupon qui est affalé devant un dessin animé, donc, et qui n’a absolument pas envie d’en bouger.

Petite minute de compassion pour cette jeune maman solo.

Aïe aïe aïe il est l’heure de donner envie à l’enfant de se lever et d’aller à l’école à coup de « mais c’est trooooop bien tu vas faire des trucs en papier crépon, tu sais la les guirlandes… » ou « mais tu vas retrouver machin la, tu sais le petit garçon avec les boucles, tu vois? ». Sa fille de bientôt trois ans n’en a absolument rien à faire et commence son petit refrain qui va durer tout le chemin de l’école « Je veux pas l’écoooole » pendant que sa super maman essaie de lui enfiler un manteau sur des bras mous comme du chewing gum.

Lamereflemarde comme tous les matins se fait avoir comme une bleue et porte sa délicieuse enfant pendant plus de la moitié du trajet. Elle prend évidement bien soin de la reposer au coin de la rue pour faire bonne impression devant les autres parents. AH, ce matin nous comptons 54 « je veux pas l’écooooole » contre 67 la veille. Nous notons une belle progression de Poupon!

Nous arrivons devant l’école où nous apercevons une lèvreinférieuretremblantedébutante chez notre ravissante blondinette observé aussi par sa maman qui fait comme si elle n’avait rien vu appliquant à la lettre le jevoispasdoncçasannule. La mère se refait avoir dans les escaliers où elle re porte son Poupon de lait à pas d’éléphant. BOUM BOUM On me dit que cette mèreflemarde fume et ne pratique pas de sport… hum hum sans commentaire. Belle arrivée devant la classe en sueur et essoufflée. Elle garde le sourire pendant que Poupon commence à pleurnicher et répète son sempiternelle « Je veux pas l’école » suivi de « Je veux pas la maîtresse » suivi de « Je veux papa » suivi de « RENDEZ MOI SOURD, MES OREILLES VONT FONDRE » !!!!! Bordel! Bon.

Un petit cœur sur le poignet de chipounette, comme c’est mignon, un petit cœur sur les poignets de trois autres petites filles, c’est la fiesta et madame flemarde quitte son Poupon en pleurs avec un sourire trop large pour être honnête qui:

1. doit être la raison de la tête apeuré de l’enfant

2.doit être ce pourquoi la maîtresse lui lance un regard genre « c’est bon maintenant DEGAGE ».

Nous reprenons donc la course allégé d’un poids, c’est le cas de le dire hihihihohoho nous nous délectons! Lamereflemarde marche d’un pas assuré vers le métro où l’attende 20 min de bonheur en odeur.

Deuxième arrivée de la journée en sueur, nous espérons que cette maman a investi dans un bon déodorant! Hier nous avons suivi une mère qui utilisait du déodorant de femme et sans aluminium…. Bon pour la santé, moins bon pour les collègues.

9h01 Lamereflemarde démarre donc sa vrai journée de travail. Désolé mais nous ne sommes pas habilités à rentrer dans ce lieu strictement professionnel. Nous la choperons donc pendant ses pauses.

….

11h30 première pause! La mère revit, nous sentons qu’en l’absence de son Poupon, cette femme n’est plus la même. Elle rigole à gorge déployée, elle se sent légère. Il faut dire que ses collègues ont l’air d’être une bonne bande de foufifou.

11h37 retour au travail. Nous supposons donc qu’elle travaille.

13h pause déjeuner. Ah nous sommes confus mais on me dit que la suite sera pour plus tard car l’article est trop long.

Bien le bonsoir!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le marathon quotidien #1 »

  1. Des trésors d’amour et d’humour, dans ces lignes. Merci à vous, « mèreflemmarde ». On vous accompagne dans ce rallye effréné et on aimerait bien être la grand’mère de cette chipounette-là. Bises à vous, à Poupon et au papa.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s